16 juin 2016 -Tous dans la rue !

SiteREGION

Angers ? Nantes ? Paris ? Vous hésitez ?

Les détails sont ici !

3ème Université d’été de La Manif Pour Tous

UE 2015JE M’INSCRIS

Forum International pour l’Abolition de la GPA

unnamed

Droits de réponses

  • Droit de réponse n°1 concernant les propos de Mme Bulteau à l’égard de La Manif Pour Tous Vendée, le 22 octobre 2014.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté l’agression  d’un jeune homme par deux skinheads, au simple motif qu’il était homosexuel. La Manif Pour Tous rappelle qu’elle a toujours agi dans le respect des personnes et combattu l’homophobie.

Nous dénonçons l’amalgame que Sylviane Bulteau essaie d’opérer en voulant faire porter à l’association la responsabilité d’un tel acte. Cette prise de position insulte tous les Vendéens attachés à la filiation père-mère-enfant, et tous ceux qui ont défilé pacifiquement depuis janvier 2013.

Mme Bulteau, en utilisant un tel procédé, œuvre davantage à la division des citoyens qu’à leur apaisement. La violence d’une telle méthode n’est pas digne d’une élue de la République, et ce dérapage nécessite donc des excuses. On ne peut bâtir sa carrière politique en instrumentalisant des drames humains.

(Texte envoyé mercredi 22 octobre à Ouest France. Non édité à ce jour…)

  • Droit de réponse n°2 concernant les propos de Mme Bulteau à l’égard de La Manif Pour Tous Vendée, parus dans Ouest-France le 24 octobre 2014.  Envoyé le 27 oct à Ouest France.

Nous signalons à Mme Bulteau que les auteurs des dégradations scandaleuses commises sur la tombe de Clemenceau n’ont malheureusement pas encore été identifiés à ce jour. Détester un mouvement n’autorise pas à l’accuser sans preuves.

Nous rappelons également qu’aucun acte de violence n’a pu être déploré durant nos manifestations, n’en déplaise à nos détracteurs.

La Manif  Pour Tous continue de condamner tout acte violent, toute expression d’homophobie ou d’intolérance quelle qu’en soit la forme. La calomnie et le mensonge ne peuvent être érigés comme arme politique, à moins de vouloir se discréditer soi-même.

 (Texte envoyé le 27 octobre à Ouest France)

 

 

Nous ne voulons pas d’un monde comme ça

Merci à tous les Vendéens qui ont manifesté dimanche

photo

Pétition pour l’abolition universelle de la GPA
à l’attention du Président de la République

Monsieur le Président de la République, il ne vous reste que quelques jours pour dire NON à la GPA, le compte à rebours arrive bientôt à sa fin : vous avez jusqu’au 26 septembre prochain pour faire appel des arrêts de la CEDH (Cour Européenne des droit de l’Homme) condamnant la France au sujet de la gestation pour autrui.

Vous vous étiez fermement engagés devant les Français contre la pratique des mères porteuses : « pas sous mon quinquennat » disiez-vous.

Pourtant, jusqu’à présent, vous n’avez pas annoncé votre intention de faire appel de ces arrêts, bien au contraire. Or sans cet appel, la circulaire Taubira sur la GPA sera validée ensuite par le Conseil d’Etat. Et elle aura très évidemment pour conséquence d’augmenter le nombre de contrats signés à l’étranger pour obtenir un bébé en louant l’utérus d’une femme pendant 9 mois puis en l’arrachant à celle-ci pour l’importer en France..

SIGNEZ LA PETITION EN UNE MINUTE EN CLIQUANT ICI

Pétition à signer et faire signer avant le 26 septembre.

Pour demander l’abolition universelle de la GPA,
RDV le dimanche 5 octobre à Paris et Bordeaux

Tous invités

Pourquoi nous manifesterons le 5 octobre

photo5oct

Décidément, le genre n’existe pas….

Cette formation, proposée par le CIDFF et financée par le Conseil Régional, s’adresse aux professionnels intervenant auprès des enfants de 0 à 6 ans. 

Contenu: 

  • Prendre conscience de ses propres représentations des rôles sociaux des femmes et des hommes.
  • Comprendre ces identités et ces rôles sociaux mis en évidence dans les jeux et la littérature jeunesse
  • Mesurer l’impact des représentations et stéréotypes sur la construction identitaire des enfants
  • Intégrer l’approche genre dans sa pratique professionnelle.

photo formation CIDFF

Le Député vendéen, Yannick Moreau a interrogé  M. Jacques Auxiette sur l’opportunité et les conditions d’une telle formation.  Affaire à suivre.

 

yannick

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.