Communiqué de presse

La Manif Pour Tous reçue par Manuel Valls

à la demande du  Premier ministre, Jean-Marc Ayrault :

Le gouvernement prend acte de l’ampleur et de la détermination du mouvement d’opposition au projet de loi « mariage pour tous »

Les organisateurs de La Manif Pour Tous  ont été reçus par le ministre de l’intérieur Manuel Valls. Frigide Barjot et Laurence Tcheng, porte-parole, étaient accompagnées de Ludovine de La Rochère, Présidente du collectif La Manif Pour Tous ; Albéric Dumont, coordinateur général ; et de Cécile, du collectif Homovox.

Une majorité des Français opposée au projet de loi

Les organisateurs ont remercié le Ministre de ce rendez-vous tout en soulignant  que l’ampleur du mouvement de contestation au texte de loi dit « mariage pour tous » et le changement de civilisation qu’il implique devaient aboutir au plus vite au retrait du projet de loi. Il en va de la responsabilité du Président de la République d’entendre les Français.

Les représentants de La Manif Pour Tous l’ont souligné à plusieurs reprises : la majorité des Français est opposée à ce texte de loi comme le montre notamment le dernier sondage BVA/ Le Parisien du 12 avril 2013.

Ainsi qu’elle l’a toujours exprimé publiquement, La Manif Pour Tous est un mouvement pacifique, organisant des actions toujours respectueuses des biens et des personnes. La Manif Pour Tous a souligné que sur les parcours de ses nombreuses et importantes manifestations, aucun incident n’avait été à déplorer que ce soit le 17 novembre, les 8 et 9 décembre, le 13 janvier, le 2 février, le 24 mars ou plus récemment encore près du Sénat : aucune personne, ni bien public ou privé, n’a jamais été blessée ou abîmé du fait des manifestants de La Manif Pour Tous.

La Manif Pour Tous a indiqué que les manifestations et rassemblements organisés par elle, et seulement ceux-là, font l’objet d’une publication sur ses comptes officiels Twitter, Facebook et site internet.

Deux poids, deux mesures

 Comme les représentants de La Manif Pour Tous l’ont indiqué, le constat d’actions toujours pacifiques est à mettre en parallèle d’autres manifestations passées ou actuelles. A Notre-Dame des Landes le 16 avril dernier, 4 représentants des forces de l’ordre ont été blessés à l’occasion de heurts avec les 200 manifestants – d’après l’AFP -. A L’issue de cet épisode, 2 personnes ont été mises en garde à vue. Or, d’après le communiqué de la Préfecture de police de Paris du 15 avril, ce sont plus de 200 interpellations et 68 gardes à vues qui ont eu lieu en quelques jours à l’endroit des opposants au texte de loi « mariage pour tous ». Les jeunes mis en garde à vue l’ont été pendant une nuit et une journée entière, privés de leurs effets personnels, et jusqu’à 25 par cellule, pour avoir osé se rassembler pacifiquement, dans le calme et le silence devant l’Assemblée Nationale.

De nombreux autres ont été emmenés au poste de police en raison du port du sweat de La Manif Pour Tous, lequel porte un logo déposé à l’INPI et représentant une famille ! Ils ont été verbalisés pour « atteinte aux bonnes mœurs » !…

Manifestations et ordre public

M. Valls et les organisateurs de La Manif Pour Tous ont évoqué les débordements qui peuvent survenir lors des manifestations LMPT comme à l’occasion de tous événements de ce genre.

Ils se sont mis d’accord pour collaborer de la manière la plus étroite possible pour assurer la sécurité des manifestants et éviter tout incident en marge des manifestations, qu’il provienne de personnes se trouvant dans ou hors du cortège.

La Manif Pour Tous rappelle que lui revient l’accueil et de la gestion des flux, la sécurité des personnes dépendant de la police.

Il a été souligné qu’il n’y a pas d’amalgame possible entre La Manif Pour Tous et d’autres groupes sans rapport avec elle, ce que M. Valls a explicitement reconnu : « Je sais bien que ce n’est pas vous ! »

Manifestations sous condition :

d’un régime de déclaration à un régime d’autorisation ! 

De son côté, M. Valls a indiqué que du bon déroulement de la manifestation prévue ce soir de Sèvres Babylone à Assemblée Nationale dépendait la possibilité de manifester les jours suivants et le dimanche 21 avril comme prévu.

La Manif Pour Tous rappelle que le droit de manifester est un droit fondamental qui ne saurait souffrir aucune entrave !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :