Pour la libération de Nicolas, prisonnier politique

  La Manif Pour Tous, profondément heurtée et choquée de la condamnation injuste de Nicolas B, appelle à des rassemblements partout en France.

RV demain, vendredi 21 juin 2013 de 19h à 19h30 devant la Préfecture de Vendée
en soutien à Nicolas, prisonnier politique de La Manif Pour Tous.
Venez nombreux, silencieux, avec un foulard sur la bouche, en signe de confiscation de nos libertés individuelles

Lettre ouverte au Président de la République pour la libération de Nicolas

Moi, électeur de François Hollande…

Monsieur le Président de la République,

Le 19 juin 2013, Nicolas, 23 ans, un opposant au mariage pour personnes de même sexe a été condamné à deux mois de prison ferme, avec mandat de dépôt, par le tribunal correctionnel de Paris.

Nicolas n’est pas un voyou. Il suit un double cursus – sciences politiques et histoire à la Catho, en plus d’être en troisième année d’école d’ingénieur. En outre, il fait partie des  cinq membres fondateurs des Veilleurs, un mouvement pacifique de jeunes qui se retrouvent régulièrement le soir pour lire des textes et des poèmes

Le 16 juin dernier, tandis que vous participiez à l’émission Capital sur M6, Nicolas a manifesté devant les locaux de la chaîne de télévision à Neuilly-sur-Seine.

Il a ensuite décidé d’aller sur les Champs-Élysées avec des amis. Vêtu d’un sweat-shirt arborant le logo de La Manif Pour Tous, Nicolas a été interpellé.

Certes, il a refusé de se livrer à un prélèvement de ses empreintes ou à un prélèvement ADN. Lors d’une audience en comparution immédiate, il a donc été condamné pour « rébellion et refus de prélèvement » à quatre mois de prison, dont deux ferme, avec mandat de dépôt et 1000 euros d’amende. Mais, Monsieur le Président de la République, il y a pire crime, ne croyez-vous pas surtout au pays des droits de l’homme ?

            Monsieur le Président de la République en tant qu’un des porte parole de La Manif Pour Tous, vous avez bien voulu me recevoir le 25 janvier 2013. Face à face, droit dans les yeux et dans le cœur, vous avez affirmé que vous n’étiez « absolument pas favorable à la GPA » et que vous vous prononceriez même « négativement ». Et je crois même avoir compris, que vous vous interrogiez fortement en ce qui concerne la PMA.

Vous nous avez également rappelé qu’il était nécessaire que « cette loi soit votée et débattue dans de bonnes conditions ». En nous indiquant que « des éléments de droits doivent être garantis et précisés ».

            La loi a été votée et pourtant de nombreux « éléments de droits n’ont pas été garantis et précisés » comme justement la garantie que la GPA ne sera jamais mise en place avec ses fâcheuses conséquences tant sur l’intégrité de la Femme que sur le droit des enfants à avoir une filiation.

            Depuis des centaines, des milliers de personnes comme Nicolas, comme d’autres, comme moi, descendons régulièrement dans la rue, pacifiquement, pour vous rappeler vos promesses. Si  un empêchement de dernière minute n’était pas intervenue, je me serais moi aussi rendu devant M6 pour me permettre respectueusement de vous rappeler cela.

            Toute idée est respectable si celle-ci se défend de façon démocratique.

            J’ai toujours eu beaucoup d’estime pour vous et votre fonction, vous ne trouverez dans la presse ou sur un podium aucun de mes propos remettant en cause votre légitimité ou vous comparant à ce que vous n’êtes pas.

            Mais,

            Moi, électeur de François Hollande, j’ai voté pour plus de Justice,

            Moi, électeur de François Hollande, j’ai voté pour plus de Démocratie,

            Moi, électeur de François Hollande, j’ai voté pour plus d’écoute,

            Moi, électeur de François Hollande, j’ai voté pour plus de compréhension,

            Moi, électeur de François Hollande, je n’ai pas voté pour que des jeunes qui font valoir leurs idées de façon pacifiques, se retrouvent en prison,

            Moi, électeur de François Hollande, je n’ai pas voté pour que des jeunes aient leur vie gâchée pour une réaction inhérente à la fougue de leur age.

            Monsieur le Président de la République lors de notre rencontre, je vous ai avoué sous la forme d’une confidence que mon premier compagnon avait été l’un de vos plus proche. Il me parlait souvent de vous et de votre regard bienveillant et non-sectaire sur les questions de société.

            Monsieur le Président de la République, je vous demande dans votre grande sollicitude de faire un geste envers Nicolas pour que cela ne se termine pas par un drame dans la prison ou il va être incarcérée et pour que sa vie ne soit pas à jamais gâchée.

            Aristote écrivait : « tandis que dans les tyrannies l’amitié et la justice ne jouent         qu’un faible rôle, dans les démocraties au contraire leur importance est extrême: car il y a beaucoup de choses communes là où les citoyens sont égaux. »

            Monsieur le Président de la République, merci de votre indulgence au nom de cette démocratie que nous vénérons tous.

Jean-Pier Delaume-Myard

Porte-parole de La Manif Pour Tous

Publicités

Une Réponse

  1. lamentable cette arrestation, si j’étais jeune je partirais de ce pays, à quoi bon la mort de nos aînés pour délivrer la France des allemands !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :